Association Sauvons Puyvalador

Sauvons Puyvalador !

Tourisme / Glisse / Environnement Puyvalador, 66210  
Puyvalador : une station sauvée, un territoire boosté !
444
Contributeurs
65 471€
Sur 65 000€
Terminé
Fin : 13/01/2018





SAUVONS PUYVALADOR  !! 

Nichée dans le nord du Capcir,  Puyvalador est une petite commune du Parc Naturel des Pyrénées catalanes, aux confins des Pyrénées Orientales, de l’Ariège et de l’Aude. Skieurs ou surfers la connaissent pour sa station à dimension humaine, qui offre les plus beaux panoramas et champs de neige de la région (1700-2400 m). Confrontée comme bien d’autres aux mutations du tourisme et du climat, victime d’un modèle économique précaire, la station est aujourd’hui menacée de fermeture. Nous avons décidé non seulement de la sauver, mais aussi d’inventer la montagne du futur, celle que nous voulons pouvoir aimer et partager. Avec un projet de territoire global, participatif, durable et innovant.  

Nous créerons en 2018 la première station coopérative d’Europe, résolument 4 saisons, une ambition portée par une  Société  Coopérative d’Intérêt  Collectif, la  SCIC du Ginèvre : pour fédérer tous les acteurs autour d’une même vision, à impact social maximal et impact environnemental minimal. Notre objectif est de servir  l’intérêt collectif  en mobilisant les compétences, les énergies et aussi les rêves. Mais pour cela, il nous faut d’abord ouvrir à Noël  ! 


2017 DONNER POUR SAUVER  ! 

L’objectif de cette campagne de financement participatif, unique en son genre, est de mener à bien l’opération-survie de la station pour la relancer d’abord et pourvoir exploiter ensuite tout son potentiel, dans le respect d’une nature exceptionnelle. Il s’agit d’une aventure collective à laquelle tous et toutes peuvent s’associer, de près, de loin, de la montagne ou de la vallée. Nous voulons co-construire un laboratoire de vie exemplaire, une référence et une source d’inspiration pour tous les territoires de moyenne montagne, en faisant la part belle au sport et aux activités de plein air, bien sûr, mais aussi à la culture, à la convivialité et tout simplement à la détente  : Puyvalador station outdoor, pour les riders enragés et les familles paisibles. Il y aura dès cet hiver des nouveautés…. si vous le voulez bien sûr.

Ensemble, donnons un nouveau souffle à la station et au territoire ! Ensemble, donnons en 2017 pour une année 2018 de la Renaissance  !! 

SATISFAIT OU REMBOURSÉ  ! 

L’Association de préfiguration que nous avons créée le 28 octobre -et à laquelle chacun.e peut évidemment adhérer- portera l’opération sauvetage. Nous visons une collecte de 100 000 € pour cette campagne, ce qui en ferait l’une des plus grandes opérations de dons via financement participatif en France. Avec un premier palier à 65 000 € qui garantirait l’ouverture dans un peu plus d’un mois. Un pari fou ? A vous de nous démontrer que non, et que le Père Noël existe bien  ! Nous, nous n’en avons jamais douté. 

L’équipe, totalement bénévole mais très professionnelle qui s’est fixée ce défi, défend des valeurs fortes d’engagement, de respect et de transparence. Nous nous battons pour lever, un à un, les obstacles financiers, techniques et administratifs qui perturberaient l’opération relance… et c’est bien parti  ! Si d’aventure nous n’y parvenons pas, si l’hiver 2017-2018 reste une saison morte à Puyvalador, nous ne renoncerons pas à notre projet mais proposerons, même si nos objectifs financiers sont atteints, le remboursement de tous les dons, après simple déduction des frais de campagne. En montagne, on ne transige pas avec la confiance. 

Alors adhérez, donnez sur Tudigo … et venez avec nous   


INVENTER LA MONTAGNE QUE VOUS RÊVEZ 


LE BESOIN FINANCIER 

Aujourd'hui, l'opération "SAUVONS PUYVALADOR" se décompose en deux objectifs de collecte :

Palier 1 : 65 000€

L'objectif de ce premier palier permettra la (ré)ouverture de la station sur la saison 2017/2018 ET garantira une nouvelle dynamique économique et sociale sur l’ensemble des villages aux alentours  : 

  • Continuité des 30 emplois directs des remontés mécaniques;
  • (Ré)ouverture des deux restaurants, du magasin de location de ski et des deux écoles de ski;
  • Maintien d'un patrimoine immobilier d’environ 150 chalets;
  • Sauvetage d'une trentaine d’emplois indirects;
  • Accueil des classes de primaires à la journée, des classes de neige et des ski clubs des Pyrénées- Orientales, de l’Aude et de l’Ariège;
  • Préservation d'un outil de développement du territoire;
  • Une friche industrielle et touristique évitée. 

Palier 2 : 100 000€

PUYVALADOR OUTDOOR version 2018, amorçage du nouveau modèle d’une station de montagne OUTDOOR :  

  • Préparation de la  Société  Coopérative d’Intérêt  Collectif, la SCIC du Ginèvre   : unique dans les stations de montagne, cette ambition vise à bâtir un projet de territoire à long terme, citoyen, global, durable et innovant, qui permette d’assurer le devenir social et économique de Puyvalador et des communes environnantes;
  • Diversification en créant de nouvelles activités dès cet hiver : freerando, raquettes, sentiers nordiques;
  • Adaptation aux conditions météo en toute saison : VTT, trail, parcours sportifs, escalade...



NOTRE ÉQUIPE

L'Association de préfiguration de la SCIC du Ginèvre a été créée fin octobre 2017. C'est la locomotive de notre projet de territoire et elle veut porter cet hiver, en coopération avec la commune de Puyvalador et un exploitant professionnel, l’exploitation du domaine skiable.

Son bureau est composé d'acteurs engagés, aux profils divers et aux compétences complémentaires :

Vincent DANIEL, administrateur délégué à la direction exécutive, est né à Perpignan et réside à Formiguères depuis une quinzaine d’années, après avoir vécu à Puyvalador et en Ariège. Marié et père de 3 enfants, Vincent était le directeur de Puyvalador sur la saison 2016/17. Exploitant forestier en été et consulting en management de la qualité (ISO 9001) dans les domaines skiables en hiver ; Vincent est un passionné de ski et de montagne en général, avec de belles découvertes de nombreux massifs en Europe et Amérique du sud. Son engagement depuis le début de ce projet collectif est avant tout pour sauver un territoire : la perte des emplois directs et indirects serait terrible pour le Capcir.

Rodérick EGAL, 57 ans et père de 3 enfants, président de l’Association “Sauvons Puyvalador!”, est expert en économie sociale et solidaire. Sciences Po / Droit de formation, il a exercé depuis plus de 30 ans des fonctions dirigeantes pour ou avec de nombreux grands comptes du secteur : en France, la MAIF, la MACIF, les Caisses d’Epargne, le Crédit Coopératif notamment. Installé à Barcelone depuis 1991, ce coopérateur dans l’âme, profondément internationaliste, a fondé en 2011 la coopérative européenne iesMed, plate-forme d’expertise de référence de l’ESS en Méditerranée. Spécialiste des projets de territoire, il est tombé amoureux de Puyvalador à la fin des années 90, y est devenu propriétaire et a décidé de s’engager dans l’opération sauvetage en septembre dernier. 

Isabelle GORGUE, vice-présidente, mère de famille, sportive, skieuse.  Sur le plan professionnel, dans le secteur du tourisme, spécialisée dans l'hôtellerie et experte en distribution, segmentation, "pricing & yield management", marketing électronique et négociation commerciale : groupe Accor, Hesperia, Expedia, Travelclick. Egalement consultante en marketing électronique et analytique Web, Isabelle travaille aujourd'hui à son compte et est spécialisée dans la commercialisation hôtelière. D'origine 50% Catalane, 50% de la région centre, Isabelle a grandi entre Orléans et le Haut-Conflent, en sport étude au lycée de Font-Romeu. Après différents passages dans des capitales européennes, elle réside à Barcelone depuis 2004. Sensible à la survie des stations du Capcir, Isabelle a répondu présente pour contribuer au projet de sauvetage de la station et de diversification du territoire à plus long terme, en mettant à disposition du collectif ses différentes compétences. 

Michel KALUSZYNSKI, 64 ans, vice-président, père de 5 enfants avec 3 petits-enfants, est physicien et ingénieur (génie océanique) et financier (IAE Toulouse) de formation. Il a été cadre supérieur en France et à l’étranger pour de grands groupes internationaux pendant 35 ans (directeur de projets, directeur financier, secrétaire général …), puis dirigeant de la première et plus grande plateforme de finance participative WISEED spécialisée dans l'investissement en capital. Militant engagé et bénévole dans la finance solidaire par la création notamment de structures citoyennes dont une SCIC régionale, IÉS en région Occitanie, il est fortement attaché au territoire du Capcir, avec une maison de village à Odeillo de Réal. Michel a rejoint le collectif pour aider à la préservation de ce territoire en participant activement au développement d'un projet innovant et citoyen. 

Cristobal MAIZ, vice-président, marié, 62 ans, est domicilié à Béziers. Militaire dans l’aéronautique durant 29 ans, il s’est reconverti dans un premier temps dans l’aéronautique civile, avant de prendre un virage à 180°, en créant deux structures associatives en 2003, dans l'aide à domicile et les soins infirmiers à domicile.  Amoureux du site, Cristobal s'est engagé dans le projet de sauvetage de la station dès l'annonce de sa fermeture. Ses motivations : fédérer les bonnes volontés, faire bouger les lignes pour faire repartir cette belle station avec un projet novateur, diversifié et responsable, qui tire les leçons des gestions passées.  


Martine PEYRE, secrétaire du bureau, Infirmière libérale à la retraite depuis 3 ans, est basée à Quillan et fait de nombreuses escapades à Quérigut dans le Donezan. Fortement engagée sur le territoire, Martine encadre les enfants du Ski-Club de Quillan sur la station de Puyvalador depuis 1998 et est membre du bureau de l'association Neige d'Or, où elle participe depuis sa création aux divers travaux d'entretien de la station.



Stéphanie PRUDENTOS, 46 ans, réside depuis plus de 20 ans en Capcir à Réal, petite commune située à coté de Puyvalador. Stéphanie est secrétaire dans une entreprise de plomberie chauffage à la Llagonne et est deuxième adjointe à la mairie de Réal. Investie dans de multiples associations dans le canton : école, comité des fêtes, école de musique de Réal, Stéphanie s'est rapidement engagée dans ce projet pour permettre le maintien d'une économie locale forte et résiliante pour la vie des villages aux alentours.


Les personnes qui  nous accompagnent

Nous sommes également accompagnés par l'ensemble des acteurs en local et citoyens qui souhaitent voir ce territoire continuer à accueillir des skieurs, randonneurs, touristes, citoyens et locaux dans son cadre préservé à la vue splendide.

Rejoignez-nous ! 


Campagne Tudigo “Sauvons Puyvalador”: J-7 pour atteindre le premier palier.

Après un départ-canon obtenu grâce à vous, notre campagne de financement participatif a connu une pause à l’approche des fêtes. Or, c’est maintenant que les choses sérieuses commencent et il est indispensable, pour cela, de disposer d’un matelas financier : IL NOUS FAUT BOUCLER LA PREMIÈRE TRANCHE DES 65 000 €. https://www.bulbintown.com/projects/sauvons-puyvalador/contributions

Il est quasiment exclu, nous l’avons annoncé dès la mi-décembre, que les remontées mécaniques rouvrent cet hiver et nous le regrettons : c’était notre premier challenge, certainement le plus difficile. Mais la dynamique que nous avons créée ensemble, elle, est bien là, et nous sommes de ce fait en mesure de nous attaquer au plus important : la construction de notre PROJET COOPÉRATIF de long terme. Un certain nombre de soutiens institutionnels de poids, publics et privés, nous sont dorénavant acquis et l’étude stratégique correspondante sera très rapidement lancée.  

En parallèle, nous préparons le premier festival FESTI’GLISS qui aura lieu du 21 au 23 février. Une grande première pour nous projeter vers l’avenir et retrouver, ensemble, le sourire. 

Il ne nous manque que 6000 € et nous les trouverons… mais le plus tôt sera le mieux ! Alors relayez, relayez encore, et souvenez-vous : SATISFAIT OU REMBOURSÉ. En cas de confirmation définitive, mi-janvier, de la non-réouverture des remontées, nous proposerons à chaque contributeur le remboursement de 90% de son apport ou son réinvestissement dans l’avenir de la station, avec adaptation des contreparties initialement prévues.  

C’est la période des étrennes : offrez et faites offrir un petit bout de ciel bleu à Puyvalador !! https://www.bulbintown.com/projects/sauvons-puyvalador/contributions

Très belle année 2018 et MERCI de votre soutien, 

L’équipe de Sauvons Puyvalador 
Publié par Association Sauvons Puyvalador, 05/01/2018


L'HEURE DE VÉRITÉ

COMMUNIQUÉ
Sauvons Puyvalador 
Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées Orientales, M. Bernard Fourcade, a convoqué hier 12 décembre une réunion « de la dernière chance », à la suite d’une première réunion de travail la semaine précédente avec les représentants de l’association Sauvons Puyvalador, pour tenter d’avancer sur le sujet de la réouverture de la station dans les prochaines semaines. Outre les représentants de la CCI, participaient notamment à cette réunion Mme Lansade, sénatrice remplaçante de M. Calvet, MM. Poudade (maire des Angles et président de Neiges Catalanes) et Bataille (maire de Fontrabiouse et conseiller départemental suppléant), l’équipe de Sauvons Puyvalador (Rodérick Egal, président, et Vincent Daniel, administrateur délégué) ainsi que son partenaire STEM International (Vincent Tassart) et 5 élus ou candidats au conseil municipal de Puyvalador : Mme Boccardi et MM. Marin, Millan, Rossi et Petit. 
Cette réunion a une fois de plus mis en évidence la mobilisation de l’ensemble de notre environnement politique, social et économique, face à une commune qui, en panne de projet, ne veut plus assumer aucun risque, de quelque type qu’il soit. La délégation conduite par M. Marin, tétanisée par les erreurs passées, fait très explicitement l’impasse sur les conséquences économiques et sociales d’une fermeture de la station, ainsi que sur les garanties qui lui ont été offertes. Elle omet également d’annoncer l’impact qu’aurait sur le budget municipal un destin « à la Puigmal », avec obligations règlementaires de démantèlement et décontamination du domaine skiable actuel (entre 500 000 et un million d’euros).
Les contribuables de Puyvalador se voient ainsi infliger non une double, mais une triple peine : payer la facture des dérapages antérieurs, payer également celle de la frénésie autodestructrice qui a conduit le conseil municipal, entre septembre et décembre, à une politique de la terre brûlée (démissions irréfléchies, liquidation express de la régie existante, …), payer l’incapacité à s’inscrire dans la dynamique proposée par Sauvons Puyvalador de redressement à court et moyen terme de la station. Avec plus de 1.400 followers Facebook, 400 adhérents ou contributeurs Tudigo et 80 000 € de dons ou promesses de dons à date, l’ampleur de cette dynamique contraste singulièrement avec l’immobilisme des élus.
Face à tant d’irresponsabilité et à l’image tragique qu’elle donne de notre commune, l’association Sauvons Puyvalador, forte des innombrables soutiens qui se sont manifestés ces dernières semaines (un immense merci à eux, ils sont l’avenir de la montagne !), continuera à œuvrer pour le développement de son objet social. La cause est en effet essentielle, pas seulement pour une municipalité qui s’entête à creuser la tombe de son propre bassin d’activité.
Le bureau de l’Association, après une analyse complète de la situation à date, annonce d’ores et déjà :
1. que toute possibilité d’ouverture des remontées mécaniques pour les vacances de fin d’année est évidemment exclue ;
2. qu’une hypothèse d’ouverture au 20 janvier, qui était encore son scénario cible hier matin, est devenue très improbable au vu du peu d’entrain des élus locaux ;
3. que seul le Conseil municipal a en main les clés d’une ouverture pour les vacances de février et que cette responsabilité comme cet engagement lui reviennent intégralement.
Le combat continue mais nos priorités de court terme sont revues. Pour garantir aux usagers de la station l’accueil qu’ils méritent, Sauvons Puyvalador programme, conjointement avec l’association Puyvalador Rieutort Neiges d’Or et l’association des Commerçants (sinistrés), des animations pour les prochaines vacances scolaires. Elle reviendra vers ses adhérents pour les étapes suivantes. Celles-ci seront fonction du sursaut de dignité auquel elle appelle élus et candidats au second tour des élections municipales. C’est en effet l’heure de vérité.
A Puyvalador, le 13 décembre 2017

Publié par Association Sauvons Puyvalador, 13/12/2017


ON ENTRE DANS LE DUR : PARTAGEZ!

VOUS ÊTES NOS AMBASSADEURS: DIFFUSEZ AUTOUR DE VOUS!

Après un lancement en fanfare (30 % de l’objectif en première semaine, 50 % en deuxième, 75% en troisième), la campagne Sauvons Puyvalador sur Tudigo marque un léger fléchissement depuis notre communiqué transparent et sans complaisance de samedi 2 décembre. Ce n’est pourtant sûrement pas le moment de flancher, on entre dans le dur !
Le succès fulgurant des 20 premiers jours a redonné l’envie à un territoire traumatisé et provoqué une onde de choc bien au-delà de Puyvalador et du Capcir : élus locaux, presse locale et régionale, Chambre de commerce et d’industrie se mobilisent parmi d’autres pour soutenir un combat que seul un reliquat de conseil municipal atone (élections ce week-end) et une préfecture absente ont refusé jusqu’à présent de livrer.
Il est plus que jamais nécessaire d’atteindre TRÈS VITE le premier objectif de 65 000 € et d’attaquer aussitôt l’ascension vers le deuxième ! Si chacun des premiers contributeurs, VOUS qui nous avez permis d’en être déjà là, incite son entourage à apporter 50 € (50€ seulement !), la première étape, décisive, sera bouclée en un temps record. Il n’y a pas de temps à perdre, RV SUR TUDIGO  pour sauver Puyvalador !

Un simple copier-coller de ce message avec vos encouragements à participer nous permettra de GAGNER ENSEMBLE.
Merci de changer le destin d’un territoire qui le mérite. Nous en sommes chaque jour un peu plus convaincus !
L’équipe de Sauvons Puyvalador

Publié par Association Sauvons Puyvalador, 07/12/2017


COMMUNIQUÉ ASSOCIATION SAUVONS PUYVALADOR (2 décembre)

COMMUNIQUÉ
SAUVONS PUYVALADOR !
Une délégation de 6 personnes conduite par Pierre Bataille, conseiller départemental suppléant et délégué départemental de l’Association Nationale des Elus de Montagne (ANEM), devait être reçue hier 1er décembre à 16h par le préfet des Pyrénées Orientales pour évoquer le plan de sauvetage de la station de Puyvalador. Ce rendez-vous -auquel la plupart des participants venaient de loin- a été annulé en dernière minute, sans autre motif que le « fait du prince », et remplacé par une réunion de travail à la sous-préfecture de Prades.

A cette réunion participaient, outre P. Bataille, Daniel Marin et Michel Rossi, conseillers municipaux, Vincent Tassart, PDG de STEM International ainsi que Rodérick Egal et Vincent Daniel, président et administrateur délégué de l’Association de préfiguration de la SCIC du Ginèvre (dite Sauvons Puyvalador). Elle a permis de vérifier que ni les services de l’Etat, ni les élus municipaux n’ont fait preuve depuis le mois de septembre d’un intérêt ou engagement particuliers pour trouver une solution à la crise de cette station. Or tant MM. Bataille, Egal que Tassart n’ont pas été avares de propositions pour définir dans les meilleurs délais une solution provisoire de relance de l’exploitation.

Le bureau de l’Association Sauvons Puyvalador s’est donc réuni en urgence ce samedi matin 2 décembre pour analyser les contenus des échanges et se positionner sur les MESURES IMMÉDIATES à prendre ou promouvoir.
1) L’Association communiquera dès ce dimanche 3 décembre au soir à la Commune et à la Préfecture le dispositif d’ensemble qu’elle préconise, ainsi que la garantie de passif financier qu’elle est disposée à assumer pour permettre la reprise de l’exploitation sur la saison 2017-2018.
2) Elle attend de tous les élus municipaux, à commencer par le maire par intérim, ainsi que de ceux qui aspirent à le devenir, qu’ils se BATTENT CONCRÈTEMENT dès ce lundi 4 décembre pour leur territoire et assument ainsi le mandat que leurs électeurs leur confient. Après vingt ans d’errances diverses et parfois coupables, JAMAIS ils ne trouveront une telle dynamique à exploiter, ni de telles ressources disposées à leur venir en aide. C’est l’opportunité de la DERNIÈRE CHANCE.
3) Elle demande aux services de l’Etat d’assumer pleinement leurs missions de service public, de coopérer à la finalisation d’une solution transitoire, d’exercer un rôle de conseil constructif aux collectivités locales et de prendre conscience de l’ENJEU SOCIAL ET POLITIQUE qu’une seconde fermeture, après celle -traumatisante- du Puigmal, représenterait pour les Hauts-cantons en particulier et les Pyrénées Orientales en général.
4) Elle rappelle qu’elle s’investit bénévolement pour réparer les erreurs commises par d’autres et les insuffisances des pouvoirs publics. Elle continuera à le faire, dans une démarche permanente de RESPECT ET DE COOPÉRATION qu’elle souhaite voir partagée par tous, pour construire un véritable projet de territoire sur le Capcir.
5) Elle remercie ses adhérents et contributeurs ainsi que les médias pour leur soutien à une mobilisation aussi exceptionnelle que nécessaire. Elle les appellera à relayer avec vigueur son action. C’est MAINTENANT OU JAMAIS.

Constituée le 28 octobre dernier, l’Association Sauvons Puyvalador a rassemblé en UN MOIS (et notamment sur les trois dernières semaines) près de 350 adhérents et contributeurs, levé plus de 70 000 €, réalisé un inventaire technique et financier complet, trouvé un prestataire exploitant de très haut niveau et redonné l’espoir à un bassin d’emploi déprimé. Elle a même provoqué une vague de froid et des chutes considérables de neige ces derniers jours! Mais elle ne peut pas se substituer aux élus locaux pour assumer leurs responsabilités exclusives.

C’est à eux, et à EUX SEULS, qu’il appartient de déterminer s’ils veulent eux aussi sauver… ou enterrer Puyvalador.

A Puyvalador, le 2 décembre 2017,
Le Bureau de l’Association « Sauvons Puyvalador »

Publié par Association Sauvons Puyvalador, 02/12/2017

 

Contributeurs

 
Flogistine33 4 jours

Contrepartie choisie
  • 3 x FLOCON
30€
Soutenir ce projet

Franclaude 6 jours

Contrepartie choisie
  • 2 x 2ème ETOILE ❄️
  • 1ère ETOILE ❄️
250€
Soutenir ce projet

Sylvie66470 6 jours

Contrepartie choisie
  • FLOCON
10€
Soutenir ce projet

Aymonette 6 jours

Contrepartie choisie
  • 1ère ETOILE ❄️
50€
Soutenir ce projet

Delphine 9 jours

Contrepartie choisie
  • 1ère ETOILE ❄️
50€
Soutenir ce projet

Commentaires

Contact




Sauvons Puyvalador !
Puyvalador 66210


101 %
65 471€
Sur 65 000€
445
Contributeurs
Terminé
Fin : 13/01/2018
10€

FLOCON

Un grand merci de l'équipe ! Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom, auprès de l'ensemble des donateurs, sur la page de remerciements de notre site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

50€

1ère ETOILE ❄️

Grâce à votre don, vous bénéficiez d'une demi-journée ski gratuite (1 FORFAIT 1/2 JOURNÉE) sur le beau domaine de Puyvalador. Venez découvrir son domaine skiable ! Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom sur la page de remerciements de notre site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

100€

2ème ETOILE ❄️

Grâce à votre don, vous bénéficiez d'un FORFAIT JOUR + LOC MATERIEL + 1 ENTRÉE AUX BAINS DE SAINT THOMAS pour une personne et venir découvrir le beau domaine de Puyvalador et partager un moment de détente ! Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom sur la page de remerciements de notre site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

300€

3ème ETOILE ❄️

Grâce à votre don, vous bénéficiez d'un PACK JOURNÉE valable pour 2 personnes = 1 FORFAIT JOUR + LOC MATERIEL + 1 REPAS MIDI et venir découvrir le beau domaine de Puyvalador et partager un moment de détente ! Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom sur la page de remerciements de notre site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

500€

FLÈCHETTE

Grâce à votre don, vous bénéficiez d'un PACK JOUR valable pour 2 personnes = 1 REPAS MIDI + FORFAIT 1/2 JOURNÉE + LOC MATERIEL + POT DE MONIQUE + DÉCOUVERTE NOCTURNE en dameuse du beau domaine de Puyvalador ! Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom sur la page de remerciements de notre site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

1000€

FLÈCHE

1 JOURNÉE DE RANDONNÉE : GUIDE PRIVÉ 4 PERS + MATÉRIEL. Découverte des plus beaux itinéraires en FREERANDO, raquettes ou hors piste au départ de Puyvalador accompagnée d'un professionnel de la montagne pour 4 personnes maximum avec PICNIC et MATÉRIEL inclus. Nous aurons le plus grand plaisir d'inscrire votre nom sur la page de remerciements de notre site et page Facebook !

2000€

CABRI

Grâce à votre don, vous bénéficiez d'un PACK WEEKEND = FORFAIT + LOC MATERIEL + REPAS MIDI pour 6 personnes avec une nuitée (du samedi au dimanche) en chalet sur Puyvalador ! Nous serons ravis d'inscrire votre nom sur la page de remerciements du site et page Facebook Sauvons Puyvalador !

4000€

CHAMOIS

PACK ENTREPRISE 10 pers. Ski libre avec forfaits & matériel inclus + Vin chaud /collation sur le haut du domaine + Descente sous les étoiles vers le bas du domaine + PRIVATISATION du bas de station en nocturne : descente au flambeau + Repas convivial chez Monique + Nuitée en chalet sur la station + Nom de l'entreprise sur supports de communication Puyvalador (site, Facebook...)