Georges Viana

JEANNETTE : Projet de relance de la Biscuiterie

Caen, 14000  
Créée en 1850, la Biscuiterie Jeannette, véritable institution Normande va disparaître. Sauvons là !
2 098
Contributeurs
101 987€
Sur 50 000€
Terminé
Fin : 18/11/2014





Vous souhaiteriez entrer au capital de Jeannette ? 

C'est possible !


Rendez-vous sans plus tarder sur la page de la campagne d'investissement participatif à ce lien : https://www.bulbintown.com/projets-en-capital/la-biscuiterie-jeannette


Afin d'accéder aux informations de la page, il vous sera demandé de répondre à un court formulaire. Dans le cas ou vous souhaiteriez investir, il vous sera demandé de remplir votre profil investisseur 

Après le succès de la première campagne de financement participatif, Georges Viana, l'entrepreneur à l'origine du projet de relance de la célèbre biscuiterie Caennaise, a décidé de permettre à tout un chacun de prendre de prendre parts à son capital et ainsi s'inscrire dans l'histoire de ce emblème de la région normande.

Si vous souhaitez investir dans la Biscuiterie Jeannette : CLIQUEZ ICI
 

Le projet de relance de Georges Viana : 

Créée en 1850 et ayant survécu à deux guerres mondiales, la biscuiterie Jeannette fait partie du patrimoine Normand. La médiatisation de la liquidation judiciaire a attiré notre attention et il nous a paru impossible de voir anéantir 164 ans d’histoire ainsi que des dizaines d’emploi directs et indirects. Le combat mené par les ouvriers de la biscuiterie nous a touché et c’est pourquoi nous avons décidé d’établir un projet de relance de l’activité de la biscuiterie.

Nous avons soumis notre projet au Tribunal de Commerce de Caen, mais malheureusement nous n'avons pas obtenu les prêts bancaires nous permettant d'acheter une nouvelle ligne de production, indispensable à la relance de la biscuiterie.
 
Ne pouvant nous résoudre à abandonner notre projet, nous faisons appel à vous pour sauver Jeannette, ses emplois et la place indéfectible qu'elle occupe dans le coeur de tous les Caennais.

Nous faisons appel à tous ceux qui veulent continuer à ressentir la convivialité de gouters en famille avec des odeurs de madeleines encore chaudes, préparées et cuites avec passion par des Maîtres-Madeleiniers au savoir faire inégalé.

Nous faisons appel à tous ceux qui souhaitent financer un projet viable de sauvegarde d'emplois plutôt que de financer du chômage de longue durée. 

Merci pour votre soutien.

FAQ :

Que faisons nous de l'argent collecté ?
L'argent collecté est utilisé pour soutenir le projet de relance de l'activité de la Biscuiterie Jeannette de Georges Viana. Il est gardé sur un compte sécurisé (système de paiement Lemonway agréé par l'ACPR et affilié à la BNP Paribas).
Les fonds récoltés seront débloqués si et seulement si notre projet aboutit. Les fonds seront alors utilisés intégralement pour les projets d'investissement au sein de la Biscuiterie.
A aucun moment l'argent ne sera utilisé si le projet n'aboutit pas, et les contributeurs seront remboursés de leur contribution.

Quand recevrons nous les contreparties ?
Les contreparties sous forme de madeleines seront envoyés en priorité à tous les contributeurs. Pour ce faire nous devons, bien entendu, mettre en place une nouvelle ligne de production pour pouvoir fabriquer nos madeleines de grande qualité (c'est pourquoi nous avons besoin de cette campagne de financement citoyen). Notre souhait est de pouvoir commencer la production de nos madeleines au cours du 1er trimestre 2015...et elles seront délicieuses.

Qui dois-je contacter si je rencontre des difficultés dans mes contributions ou si j'ai des questions sur le projet ?
Pour toute question concernant les dons en ligne, vous pouvez appeler les équipes de Bulb in Town, disponibles sur contact@bulbintown.com ou au 09 67 41 10 65.
Pour toute questions concernant le projet, vous pouvez contacter la page facebook ou envoyer un mail sur soutien@jeannette.viana.fr


 

 


Je suis Georges Viana, 48 ans, marié, 3 enfants de 17, 14 et 12 ans. Intrapreneur spécialisé en gestion de projets "difficiles" pour de grands groupes internationaux, j'ai eu la chance de pouvoir travailler dans plus de 20 pays. Très touché par le combat des salariés de Jeannette, et par la disparition d'une marque qui a accompagné les goûters de mon enfance, j'ai décidé de mettre en oeuvre un projet permettant de sauver Jeannette mais surtout garantissant une activité durable.

Jeannette a aujourd'hui 164 ans et je veux que mes enfants puissent assister aux 200 ans de cette institution historique.

De nombreux spécialistes du secteur du biscuit et de la distribution alimentaire sont intervenus afin de définir pour Jeannette le meilleur projet industriel, commercial et social. J'ai également reçu le concours de 2 industriels renommés, Monsieur Gérard Lebaudy, PDG de la fameuse Biscuiterie de l'Abbaye, et Monsieur Xavier Subts, PDG des établissements Winckelmans qui a reçu récemment le Trophée 2014 du Grand Prix de l'Entreprise Familiale organisé par Chênes en'Or. Plus que leur concours au projet, ces 2 industriels apporteront un véritable partenariat commercial et industriel pendant les premières années d'existence.

L’histoire et la forte notoriété de la marque Jeannette sont des atouts majeurs pour la relance de l’activité. Nous pensons donc qu’il faut capitaliser sur le côté traditionnel et qualitatif de la marque en réalisant à plus grande échelle des produits artisanaux qui ont du goût et des saveurs authentiques, actuellement en vogue en France, mais également sur un marché des produits alimentaires français de luxe en très forte croissance à l’étranger.

La stratégie de notre projet passe par un recentrage sur des produits typiquement français en accord avec l’image de Jeannette (pas de cookies par exemple), i.e. principalement la madeleine qui sera déclinée sous toutes ses formes (coquille, longue, mini-café, au chocolat,…) mais confectionnée à partir de matières premières de qualité (beurre d’Isigny, œufs label rouge, vanille de bourbon, sucre de canne…) et vendue dans un emballage-écrin reflétant la qualité du produit. Le nom même de la nouvelle société à créer, en adéquation avec la stratégie, fera référence au produit historique et au terroir : « JEANNETTE, madeleines fines de Normandie depuis 1850 »

Au niveau social, le projet s’accompagne de la création d’emplois locaux, indispensables à une bonne relance de l'activité. Les postes de production seront prioritairement réservés aux anciens salariés de la Biscuiterie Jeannette licenciés depuis décembre 2013 pour cause de liquidation judiciaire.


Aujourd'hui, notre projet de relance de l'activité de la biscuiterie Jeannette est le seul qui permette de sauvegarder à la fois les emplois de la Biscuiterie et une production en Normandie.

L'investissement prévu prévoit de relancer l'activité grâce à un nouveau site et une nouvelle ligne de production de madeleines, car les locaux et le matériel de production existants sont obsolètes et non conformes aux normes alimentaires actuelles.

Si nous réussissons ensemble à récolter 50 000 euros, nous pourrons consolider notre projet d'investissement pour la reprise de cette biscuiterie d'exception, dans le respect des employés et de son ADN.

Le budget total est bien plus important, mais cette collecte nous permettra non seulement de diminuer le montant des prêts nécessaires, mais aussi de démontrer qu'il existe un vrai marché pour la madeleine traditionnelle confectionnée à partir d'ingrédients locaux et de grande qualité.

 

 

 


Bonne Année

Bienvenue 2015 : l’année du renouveau de Jeannette.  
Grâce à  vous, en 2014, vous nous avez permis de croire en nos plus beaux rêves, de croire en nos plus belles envies, et c’est tous ensemble, en 2015, que nous verrons nos vœux exaucés, en donnant à notre projet le maximum de nous-mêmes pour confectionner les meilleures des madeleines.  
Les challenges sont multiples (nouveau site, nouvelle ligne de production, nouvelle organisation,  nouveaux clients…) mais extrêmement passionnants : une véritable Start-Up, créée en 1850, à la fois innovante et traditionnelle, composée de quinquagénaires hyper motivés, dotés d’une volonté de jeunes de 20 ans, mais aussi dotés d’une expérience et d’une sagesse incomparables.  
En y ajoutant un ingrédient principal qui est le soutien massif de toute une population, nous obtenons alors la recette du futur succès de Jeannette.   
Alors vous aussi, croyez en vos rêves…et que cette année 2015 vous apporte joie bonheur succès et santé à vous et à tous les êtres qui vous sont chers.
Publié par Georges Viana, 01/01/2015


Bonnes fêtes de fin d'année et meilleurs voeux pour 2015

Bonjour à tous,  
Nous continuons notre travail acharné sur plusieurs fronts, dont 2 qui sont prioritaires :   
  • Le choix du site industriel : 4 sites sont actuellement à l’étude pour un aménagement adapté à notre production ;  
  • Le lancement de la campagne d’investissement participatif : nous avons du retard lié à quelques contraintes légales et administratives qu’il nous faut lever avant le lancement officiel de cette campagne.   

En attendant, nous avons obtenu un petit bureau, au sein d’une très agréable et sympathique pépinière d’entreprise sur le campus EffiScience de Colombelles. C’est donc notre siège officiel temporaire qui nous permet de préparer notre projet dans d’excellentes conditions.  
Nous profitons de cette occasion pour vous souhaiter à tous de très bonnes fêtes de fin d’années et vous présenter tous nos meilleurs vœux pour 2015, qui, nous l’espérons, sera une bonne année à madeleines.
Publié par Georges Viana, 19/12/2014


Quelques informations...

Bonjour,  

Cela fait dix jours que je ne vous ai pas donné de nouvelles,  alors il est bien temps faire un petit point.
 

Ce que je peux vous assurer, c’est que les journées passent très vite. Trop vite même, mais c’est sans doute bon signe. 
 

Voici un petit résumé de nos actions depuis 10 jours :  

Nous avons abordé les aspects légaux avec avocats et experts comptables et lancé la création et l’enregistrement de la nouvelle société d’exploitation (rappel : la Biscuiterie Jeannette ayant été liquidée judiciairement, il nous faut recréer une nouvelle entité légale qui va assurer la production et être détentrice de la marque Biscuiterie Jeannette 1850).  

Pour la partie industrielle, nous avons visités plusieurs sites sur Caen et son agglomération. Pour l’instant, 3 d’entres eux pourraient convenir à notre projet. Nous allons refaire maintenant des visites plus détaillées sur ces 3 sites pour évaluer les aménagements qui seront nécessaires. Notre objectif est de sélectionner notre futur site de production avant le 15 janvier 2015.  

Pour la partie financière, nous avons présenté notre dossier à plusieurs banques, et avons planifié d’autres rencontres la semaine prochaine.  Nous devrions avoir quelques réponses d’ici le début de l’année. Toujours sur la partie financière, nous travaillons aussi à la préparation d’une campagne d’investissement participatif qui permettra à tout citoyen de détenir des actions de la nouvelle société Jeannette. Nous vous informerons, lors d’une prochaine actualité, des modalités de cette campagne.
 

Pour la partie commerciale, nous avons travaillé avec notre partenaire commercial, la Biscuiterie de l’Abbaye. De plus, j’ai reçu des dizaines de demandes d’agents commerciaux souhaitant  distribuer les madeleines Jeannette. J’en ai rencontré quelques uns et ils sont tous très optimistes sur le succès de nos futures madeleines auprès des consommateurs.  Nous avons même reçu des invitations pour commercialiser nos produits aux Etats Unis, en Irlande et en Chine.
 

J’ai rencontré aussi beaucoup de journalistes très intéressés par l’exemplarité de l’aventure des Jeannettes dans cette lutte pour la préservation de l’emploi, y compris dans les medias étrangers (presse portugaise et télévision allemande).  

Par contre, je prends du retard à répondre aux messages que je reçois quotidiennement mais j’espère pouvoir me rattraper.  

Donc voilà un bref aperçu de la situation, même s’il n’y a pas de grandes nouvelles pour l’instant.  

Petite anecdote : Cherchant un petit pied à terre sur la région de Caen, je prends la première annonce  qui me semblait convenir et prends rendez-vous sur place pour une visite. Le propriétaire, un monsieur retraité très gentil, me demande pourquoi je cherche un petit studio meublé à mon âge. Je lui explique que je suis le repreneur de jeannette et que n’habitant pas la région, je recherche un petit logement en attendant la fin de l’année scolaire et le grand déménagement avec toute ma famille. Et là, il me dit, en me serrant la main avec un sourire très chaleureux, qu’il a participé à la campagne de financement participatif en demandant à sa fille de le faire pour lui car il ne savait pas utiliser Internet.
Comme j’étais très pressé, l’affaire à été conclue en 10 minutes, sans qu’il me demande le moindre justificatif.  

Comme quoi, les Ambassadeurs de Jeannette sont partout.  

Merci à vous,    

Georges Viana
Publié par Georges Viana, 06/12/2014


Bravo : la marque est à nous...

Nous venons de remporter une grande bataille en obtenant l’attribution de la marque Jeannette. Cette étape était indispensable à la relance du projet, car sans marque, nous ne pouvions plus faire grand-chose.

Même si c’est la décision du bon sens, il est vrai que l’affaire n’était pas gagnée car nous avions des adversaires qui avaient offert une somme supérieure à la nôtre. Finalement, nous avons gagné parce que nous avons  un meilleur projet que les autres, mais surtout, parce que vos soutiens ont pesé lourd dans la balance. Sans vous, nous n’y serions pas arrivés.
 

Et maintenant ?

…maintenant il nous reste à travailler pour finaliser la recherche de locaux, pour finaliser le financement, et pour mettre en place notre production. Et bien sûr, nous allons continuer à vous communiquer des informations jusqu’à la relance de la production.  

Merci à chacun d’entre vous pour votre soutien et participation, sans qui, rien n’aurait pu se faire aujourd’hui. 

Et bien entendu, merci au Juge-Commissaire pour sa juste décision.

Georges Viana
Publié par Georges Viana, 24/11/2014


Merci


    
Publié par Georges Viana, 17/11/2014


Merci Monsieur Cantona

Merci au Stade Malherbe de Caen de nous avoir offert un magnifique maillot floqué au nom de JEANNETTE 1850, et merci à Monsieur Eric Cantona, qui nous l'a dédicacé :  "A tous les salariés de chez Jeannette.   Eric Cantona"


Publié par Georges Viana, 15/11/2014


Décision reportée

L'audience au Tribunal de Commerce de Caen a eu lieu aujourd'hui à 13h30.   

Après avec entendu le représentant des salariés, demandant de ne pas attribuer les actifs de la marque sur des critères uniquement financiers (au plus offrant, qui offrait 70.000 euros de plus que nous, mais sans produire localement et en ne reprenant aucun emploi), le Juge-Commissaire a finalement décidé de se laisser plus de temps pour prendre sa décision.   

La décision est donc reportée au 24 novembre.   

Espérons que ce temps de réflexion permette au Juge-Commissaire de prendre la décision la plus juste.


Publié par Georges Viana, 13/11/2014


Voilà c'est bientôt fini...

Bonjour à tous,   
   
Voilà c'est bientôt fini... Deux mois après le lancement de notre campagne, notre aventure de financement citoyen touche à sa fin. Nous en sommes à 90.000 euros. Une somme incroyable.    
   
Notre objectif est largement atteint, mais pour cette dernière semaine, on veut juste allez le plus loin possible et pourquoi ne pas rêver de 100.000 euros et de plus de 2.000 Ambassadeurs!!!   
   
Il nous reste une petite semaine :      
pour partager notre cause sur les réseaux sociaux, forums et autres blogs Internet, mais aussi directement avec nos collègues de travail, de retraite ou de classe ;   
pour convaincre tous les amis que nous n'avons pas encore pu toucher, de nous rejoindre en tant qu'Ambassadeurs ;   
pour réserver les toutes premières madeleines qui sortiront de notre nouvelle ligne de production ;   
- pour sauver une entreprise vieille de 164 ans ;    
pour sauver des dizaines d'emplois (le graphique ci-dessous vous présente les effectifs prévisionnels de notre projet, par trimestre et sur les 5 prochaines années).      
       
Et nous, il nous reste une semaine pour vous dire merci à tous. Du fond du coeur.      
   
   
Publié par Georges Viana, 10/11/2014


Décision dans moins de 2 semaines

Chères Ambassadrices, Chers Ambassadeurs,        

Dans moins de 2 semaines, nous en saurons un peu plus sur notre sort. En effet, le 13 novembre, le Juge-Commissaire du Tribunal de Commerce de Caen décidera de l’attribution des actifs de la Société Jeannette : la marque et les recettes, mais aussi le matériel existant.   

Peut-on imaginer que la marque soit cédée à une entité ne reprenant aucun salarié et ne produisant pas en Normandie, alors que nous avons un projet permettant de sauver des emplois et de maintenir la production dans son terroir d’origine, et surtout, soutenue très massivement par des milliers citoyens ?    
 

Peut-on imaginer que l’on ne tienne pas compte des heures, des jours, des mois de lutte de salariés honnêtes qui ne demandent qu’à continuer à valoriser leur savoir-faire ?    
 

Peut-on imaginer ne pas tenir compte des industriels qui nous soutiennent, des artisans qui nous soutiennent, des commerçants qui nous soutiennent, et du partenariat commercial avec la Biscuiterie de l’Abbaye ?   
 

Peut-on imaginer que la justice prenne uniquement en compte le prix offert pour la marque, sans tenir compte du coût financier et moral de dizaines de chômeurs ?    
 

Non, j’ai confiance en notre justice ; elle prendra la décision la plus juste.    

Jusqu’au 13 novembre, chacune de vos contributions, est une preuve de plus pour démontrer au Tribunal que notre cause est juste. Merci à vous tous…
   


Et pour célébrer nos 175%, et notre 1.800ème ambassadeur, je vous propose de découvrir les témoignages d’Alisson, de Jean-Marc, de Catherine, de Monique, de Pascal, d ‘Anne-Pascale, de Serge, de Christel et de Maud :
   

Alisson :  
Enfant, je passais beaucoup de temps chez ma grand-mère qui habitait rue de Formigny. Elle m'emmenait jouer au petit parc situé à côté de la Biscuiterie Jeannette, et je me souviens de la délicieuse odeur qui se dégageait des madeleines sorties du four ... On pouvait sentir cette odeur depuis le bout de la rue, ça embaumait tout le quartier. Quand je me remémore avec nostalgie ces souvenirs d'enfance avec ma grand-mère, je pense immédiatement à l'odeur des madeleines Jeannette. J'espère que votre projet de sauvegarde de la Biscuiterie va aboutir. Un grand bravo à tous les contributeurs !!    

Jean-Marc :  
La biscuiterie Jeannette correspond à deux époques de ma vie. (La nostalgie) Ces madeleines ont accompagnées une partie de ma scolarité. J'en mettais dans mon cartable afin de compenser la qualité médiocre de la cantine au collège et au lycée !   (Actuellement) Je suis fier de participer, modestement, à ce combat pour conserver ce patrimoine et ce goût. Parce que derrière ces madeleines, il y a des êtres humains. Ceux qui  produisent, en  travaillant dans une entreprise locale, et dont c'est « la vie ». Ceux qui dégustent ces produits avec « envie ».    

Catherine :  
Les madeleines Jeannette, une histoire de famille : Lucien Jeannette était un oncle à ma maman. Pour ses 80 ans qui viennent juste de passer je voudrais lui offrir un peu du plaisir de son enfance avec le plaisir de manger des madeleines, il faut que projet aboutisse !!    

Monique :  
Merci à vous et à tous les salariés de Jeannette qui ne veulent pas que disparaisse cette institution.  Bravo pour votre courage. Petite, lorsque je « descendais » en ville, c'est l'odeur de Jeannette qui m'accueillait route de falaise et quand je pense aux madeleines, c'est l'odeur que je sentais petite qui me revient. Continuez votre lutte !! Une Cormelloise expatriée en Provence    

Pascal :  
Le projet doit aboutir je ne veux pas laisser partir le patrimoine culinaire de mon enfance, je n'ai jamais retrouvé le goût de notre madeleine Jeannette. Je me souviens du détours que faisaient mes parents fauchés (il y a plus 40 ans) pour acheter des Madeleines Jeannette vendues en sachet 1kg déclassées, même avec nos petits moyens de l'époque la famille appréciait la qualité des madeleines Jeannette !!!    

Anne-Pascale :   
On a aide de partout et heureusement chacun selon ses moyens ce qui compte c est de l’avoir fait.
Mon neveu une grande âme a bien aidé des Pays Bas...
J’ai hâte de savoir que tous ensemble on a gagné mais encore un petit effort et en 2015 on festoie.
   

Serge :   
C'est la madeleine de mon enfance fabriquée à l'époque Route de Falaise…On achetait même les madeleines "cassées" moins chères. Je suis très attaché à ce produit...Que les hyper marchés de notre région vous suivent ! Courage !  

Christel :   
J’ai vu le reportage sur votre entreprise à deux reprises, et je suis touchée par votre démarche et par la bataille que vous menez pour la survie du savoir faire Français et par notre culture. Je reste convaincue que notre savoir faire doit perdurer. Je vous soutiens donc du mieux. Un grand merci pour votre action, et remerciez les ouvrières et ouvriers qui nous donnent du plaisir à déguster de bons produits.    

Maud :   
Je suis fan des madeleines Jeannette ! Proust avait la sienne, nous c'est celle-ci que nous vénérons : je passais tous les jours devant l'usine de la route de falaise en allant au lycée ....les senteurs de madeleines chaudes ...une tuerie comme disent nos jeunes !    


Merci également à tous les autres témoins (on les publiera un peu plus tard),    


Georges Viana
Publié par Georges Viana, 02/11/2014


Merci à nos 1.500 Ambassadrices et Ambassadeurs

Lorsque le 15 septembre dernier nous avons atteint nos 300 premiers contributeurs (voir historique de nos actualités), j’étais vraiment très touché et je trouvais cela « ENORME ». Je me disais qu’il y avait au moins 300 personnes qui avaient fait l’effort de rechercher et de lire notre projet sur Internet, 300 personnes qui avaient fait l’effort de s’inscrire sur cette plateforme internet, 300 personnes qui avaient fait l’effort de sélectionner des contreparties en madeleines qu’ils avaient envie de déguster, 300 personnes qui avaient fait l’effort de sortir leur carte bancaire pour contribuer, 300 personnes qui avaient fait l’effort de nous envoyer des messages ou des mails de soutien, 300 personnes qui allaient faire l’effort de partager notre projet avec leurs proches et amis, 300 personnes qui allaient faire l’effort de nous suivre et accompagner dans notre aventure.

Je ne savais pas si nous allions atteindre notre objectif, mais 300 contributeurs, c’était déjà pour nous une énorme satisfaction. Alors…que dire aujourd’hui avec plus de 1.500 contributeurs…c’est 5 fois plus énorme. D’autant que vous êtes bien plus que des contributeurs,vous êtes 1.500 Ambassadrices et Ambassadeurs de Jeannette.

A ceux qui parfois me disent que nous faisons trop de bruit médiatique pour « seulement » 21 salariés qui se battent pour leur travail, je vais pouvoir leur rétorquer : « Non, il ne sont pas 21, il sont des milliers. » Il n’y a pas de mots assez forts permettant de vous exprimer toute notre gratitude. Merci à vous tous, avec un merci un peu spécial aux Ambassadeurs qui nous soutiennent de très très loin : Elaine depuis l’Australie, Choiminho depuis la Corée, Emilie depuis Singapour, pour ne citer qu’eux. J’espère qu’en 2015 nous aurons l’occasion de réunir tous nos Ambassadeurs lors de l’inauguration de la nouvelle usine de production (même si nous devrons sans doute réquisitionner le stade Malherbe de Caen pour l’occasion).

A bientôt,

Georges Viana
Publié par Georges Viana, 28/10/2014


Prolongation exceptionnelle de la campagne

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, la collecte destinée à soutenir mon projet de relance pour la Biscuiterie Jeannette a dépassé son objectif. J'en profite encore pour remercier l'ensemble des contributeurs qui croient tout comme moi en l'avenir de la Biscuiterie Jeannette, sans qui rien n'aurait été possible. 
Aujourd'hui ce sont plus de 1.100 contributeurs qui ont participé financièrement au projet de relance et ce n'est sans compter les milliers d'autres soutiens qui, peut être faute de moyens financiers, ont tout de même contribué au projet à leur échelle et avec leurs moyens. 
J'ai reçu durant cette campagne des centaines de lettres de soutiens qui me sont allées droit au coeur et qui m'ont poussé à me battre toujours plus fort pour la Biscuiterie Jeannette, la patrimoine qu'elle représente et les emplois qui sont en jeu.

Comme je vous l'ai dit plus haut, l'objectif est atteint et la campagne doit finir dans 2 jours. Cependant, vous êtes nombreux à me demander de poursuivre la campagne jusqu'à l'audience du 13 novembre prochain au Tribunal de Commerce de Caen, qui scellera l'avenir de la Biscuiterie Jeannette. Il est vrai que le combat ne s'arrête pas là ; chaque soutien supplémentaire donne plus de poids en faveur de la biscuiterie dans la balance judiciaire. Ainsi, au vu du succès de la campagne et des contributions qui continuent d'affluer, la plateforme de financement participative Bulb in Town et moi avons décidé à titre exceptionnel de prolonger la campagne jusqu'à l'audience, à savoir le 13 novembre.  

Encore un grand merci à tous pour cette magnifique campagne (une première bataille que l'on vient de gagner) qui, accueillant chaque jour de plus en plus de contributeurs, annonce un avenir radieux pour la biscuiterie à laquelle nous tenons tant.

Excellente soirée et bon week-end à tous,

Georges Viana


Publié par Georges Viana, 17/10/2014


Une campagne exceptionnelle en France

Ayant atteint et même dépassé notre objectif (110% aujourd'hui), nous travaillons maintenant à la phase suivante qui consiste à boucler notre projet financier (pas simple, mais grandement facilité par vos milliers de contributions). 

En effet, l'atteinte de l'objectif ainsi que chacune des contributions qui viennent encore s'ajouter chaque jour, conforte notre dossier en apportant la preuve que Jeannette est une marque qui est non seulement d'actualité, mais surtout une marque d'avenir. 

Cependant, je veux vous féliciter tous pour cette campagne de financement participatif exceptionnelle : d'après nos analystes, nous serions dans le Top 20 en France des projets financés en mode dons/contreparties sur plus de 10.000 projets analysés. Et si nous continuons comme cela, nous pourrions même finir dans le Top 10. Nous détenons déjà le record chez Bulb in Town, qui, pour fêter cet évènement, offrira 30 exemplaires du livre "Biscuiterie jeannette - 160 ans de souvenirs" à 30 contributeurs tirés au sort à la fin de la campagne.

Soyez assurés que l'exploit que nous avons réalisé ensemble sur cette campagne, nous saurons le réaliser aussi tous les jours lorsque nous aurons relancé l'activité de la biscuiterie. Nous avons démontré que nous sommes capables de faire face à beaucoup d'épreuves, sans jamais rien lâcher. Notre détermination, si elle a été sans failles, a maintenant été décuplée par plus de 1.100 soutiens. C'est pourquoi Jeannette redeviendra la reine des madeleines, et cette fois, Jeannette visera la première place du podium... au niveau mondial.

A quand les Jeux Olympiques des Biscuiteries ?


Publié par Georges Viana, 17/10/2014


Non, Jeannette n'est pas morte...

Le 9 septembre dernier, je lançais la campagne de financement participatif. L'objectif de 50.000 euros ainsi que la durée de la campagne étaient très ambitieux ; très rares sont les projets de financement participatif en dons/contreparties en France ayant atteint ce montant.
Je voulais frapper fort pour démontrer le bien-fondé de notre projet :
- un positionnement stratégique adéquat, avec le retour à la tradition et à la qualité des produits ;
- une stratégie commerciale optimisée par un partenariat avec la Biscuiterie de l'Abbaye ;
- le respect d'un passé vieux de 164 ans, avec le maintient de la production dans le Calvados ;
- le respect de salariés attachés à leur marque, à leur entreprise, à leur savoir-faire, par la sauvegarde d'un maximum d'emplois ;
la force de notre clientèle, capable de pré-financer des madeleines qui ne sont pas encore produites.

Aujourd'hui, grâce à vous (plus d'un millier de contributeurs), vous apportez la preuve que notre projet est viable, vous apportez la preuve que notre projet est le meilleur pour l'avenir de Jeannette.

Non, Jeannette n'est pas morte...vous venez de la mettre sur la voie de la guérison.

L'objectif étant atteint, pourquoi continuer la campagne ? Comme nous vous l'avions précisé, 50.000 euros ne sont pas suffisants pour l'achat d'une nouvelle ligne de production, mais étaient un pré-requis à la recherche du financement nécessaire. Chaque contributeur supplémentaire, même si ce n'est que pour 1€, viendra donc renforcer notre dossier, et sera une preuve supplémentaire à la viabilité du projet. Donc s'il vous reste encore un peu de force dans votre rôle d'Ambassadeurs de Jeannette, continuez à communiquer et à représenter le combat des Jeannettes.



Publié par Georges Viana, 14/10/2014


2 bonnes nouvelles ce lundi

Ce lundi 13, le Juge-Commissaire devait décider de l'attribution des actifs Jeannette (marques et matériels). Il a finalement décidé de reporter l'audience au 13 novembre prochain, ce qui nous laisse le temps de finaliser notre campagne de financement participatif. Nous pourrons ainsi présenter un dossier très solide soutenu par plus de 1.000 contributeurs dont le message est sans équivoque : "Jeannette doit rester dans son terroir, conserver un maximum d'emplois, et produire des madeleines d'excellente qualité". Plus nous serons nombreux à soutenir ce projet et plus nous pèserons sur la décision.
Nous pouvions craindre que la marque soit cédée à des repreneurs ayant des objectifs totalement opposés. Ce report est donc une très bonne nouvelle.

La deuxième bonne nouvelle, c'est qu'il y a eu plus de 4.000 euros de contributions pendant cette journée ; c'est tout simplement phénoménal. Votre mobilisation à tous a généré un effet "boule de neige" impressionnant qui nous a permis de dépasser la barre des 1.000 contributeurs et d'atteindre 99% de notre objectif.

Encore une fois : Bravo à vous tous.




Publié par Georges Viana, 14/10/2014


Moins de 10.000 euros pour atteindre notre but

A 9 jours de la fin de la campagne, nous venons d'atteindre 40.000 euros avec plus de 800 contributeurs.

Grâce à la mobilisation de chacun d'entre vous, nous avançons à grand pas vers notre objectif. Chacune de vos contributions, chacun de vos sincères messages de soutien, chacun des appels de PME et PMI soutenant notre projet, démontrent que les citoyens veulent garder leurs entreprises emblématiques sur leur terre d'origine, démontrent que les citoyens veulent conserver des emplois plutôt que d'avoir à financer des chômeurs, démontrent que les citoyens se reconnaissent dans le combat de salariés qui veulent se battre pour garder leur entreprise à flot, démontrent que ceux qui disent qu'il n'y a plus de clients pour Jeannette ont tort.

Votre message est clair : Non au pillage de Jeannette.

Tous ensemble, tous unis, nous allons y arriver. Je suis sûr que nous serons tous un peu fiers, dans quelques années, de pouvoir dire à nos enfants et à nos petit-enfants que s'ils peuvent déguster de goûteuses madeleines, c'est grâce à un énorme élan de solidarité auquel leurs parents ont participé. 

Mais ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué ; même si ce que nous avons déjà fait ensemble est grandiose, il nous faut absolument gagner cette étape.

Merci à vous tous,

Georges Viana
Publié par Georges Viana, 10/10/2014


Reportage TV ce soir sur Jeannette

Ce soir, il y aura un petit reportage sur le combat des salariés de Jeannette, sur BFM TV dans l'émission Grand Angle à 22h45 (pour les couches tard).



Publié par Georges Viana, 08/10/2014


Il nous reste 2 semaines

Nous sommes à 14 jours de la fin de la campagne, et venons de dépasser les 30.000 euros avec près de 700 contributeurs. 

Au départ, 50.000 euros, beaucoup disaient que c'était impossible, mais quand on voit ce que vous avez déjà fait, on se dit que Napoléon avait sans doute raison en disant : "impossible n'est pas français". Votre élan citoyen de solidarité est exceptionnel...que dis-je ? ce n'est pas un élan mais un véritable torrent de solidarité.

Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait et pour vos centaines de mots d'encouragements que l'on ne peut s'empêcher de lire et de relire. Nous y sommes donc presque... mais cependant, le temps passe vite, alors, nous comptons sur vous pour continuer à mobiliser tous vos amis sur ce projet. 
 
MERCI



Publié par Georges Viana, 05/10/2014


La moitié du chemin

Et bien voilà...Nous venons de faire la moitié du chemin.  
Ce chemin, nous allons le poursuivre tous ensemble accompagnés par nos 555 généreux contributeurs et ambassadeurs. Je suis certain que de nombreux autres contributeurs viendront faire la route avec nous ; nous serons plus de 1.000 à l'arrivée.  
J'en profite pour partager avec vous un témoignage très touchant envoyé par Lynda :    Ma petite fille de 6 ans et demi nous a entendu parler de votre projet. Elle m'a demandé comment s’appelait le "Monsieur qui voulait sauver les madeleines... ?" Elle m'a alors dit qu'elle voulait vous donner les pièces de sa tirelire mais que ce n'était pas beaucoup d'argent et que ça ne servirait à rien. Je lui ai dit que si tous les enfants faisaient comme elle, ça vous aiderait à récolter plus d'argent... Son petit frère de 2 ans a vu les petites pièces et il est allé chercher lui aussi sa tirelire.
Etant donné que le partage, l'entraide et la solidarité sont des valeurs que nous souhaitons transmettre à nos enfants, je vous joints son dessin. Elle va essayer de récolter d'autres pièces, essentiellement en "cuivre" car elle pense que les gens s'en fichent puisqu'elle en trouve souvent par terre. 
 
Merci beaucoup à Lynda et à ses deux enfants. Cependant, les dessins des enfants pour soutenir notre projet sont bien plus précieux que toutes les pièces du monde. Ne cassez pas vos tirelires, mais envoyez nous vos dessins à : soutien@jeannette.viana.fr    Voici le dessin réalisé par Nyna (6 ans 1/2) :  


Publié par Georges Viana, 29/09/2014


Témoignages

Quelques témoignages pour fêter nos 40% :  

Témoignage de Manuela : "Je me suis éloignée de Caen depuis une vingtaine d'année, mais j'ai vécu une dizaine d'année rue de la Marne. Mon jardin jouxtait la biscuiterie et il se dégageait une douce odeur de madeleine... La madeleine tient une place particulière dans l'imaginaire collectif grâce à la littérature certes,(merci Proust), mais est aussi rattachée aux souvenirs d'enfance de beaucoup. Pour moi, elle est forcément liée à ce lieu et je souhaite vraiment que cela continue. Je salue votre ténacité. Ne lâchez rien!"

Témoignage de Sophie :  "Même si c’est un petit don que j’ai fais, j’en suis fière. Etant fraichement diplômé et en recherche d’emploi, j’aurais aimer donner plus mais malheureusement on fait avec les moyens qu’on a. Je me souviendrais toujours de l’odeur des madeleines le matin pour aller de l’internat au lycée Victor Lépine à Caen, ça nous donnait tellement envie d’en manger."

Quelques photos envoyées par Xavier :  
Un véhicule Renault de 1955 aux couleurs de Jeannette.


Quelques 38 tonnes composant la flotte Jeannette dans les années 80. Il y a eu jusqu'à 30 camions.



Poursuivons le combat pour que Jeannette survive...









Publié par Georges Viana, 23/09/2014


La Reine des Madeleines

Le saviez-vous ? La madeleine Jeannette était la Reine des Madeleines dans les années 80.   



Je m'en souviens encore : c'était les meilleures madeleines, à la saveur inégalée... Mais l'histoire n'est pas finie... Nous allons démontrer que les madeleines Jeannette vont non seulement survivre mais aussi redevenir les meilleures. Pour ce faire, nous allons utiliser les meilleures matières premières, qu'elles soient locales (comme le bon beurre et les bons oeufs de Normandie) ou plus lointaines (malheureusement, il n'y a pas de production de sucre ou de vanille localement), nous allons utiliser des recettes traditionnelles centenaires mais aussi développer certaines nouvelles recettes avec des Meilleurs Ouvriers de France pâtissiers.

Vous êtes plus de 400 aujourd'hui, qui avez contribué pour près de 17.000 euros, et qui avez décidé de remettre la Reine sur son trône. Nous allons y arriver et dans quelques années nos enfants ne diront pas : "Allons acheter des madeleines...", mais dirons : "Allons acheter des Jeannettes...".

GOD SAVE THE QUEEN !





Publié par Georges Viana, 19/09/2014


Premier quart de financement atteint

En moins d'une semaine, nous venons de boucler notre premier quart du financement (25%).    

Vous êtes aujourd'hui plus de 300 contributeurs à ce projet. C'est tout simplement énorme...   

Il ne nous reste plus qu'a trouver au moins 900 autres contributeurs désireux de sauver Jeannette. 900 c'est certes beaucoup, mais pas infaisable car il y a plus de 600.000 foyers en Basse-Normandie, et des millions d'autres dans d'autres régions qui nous soutiennent aussi. Donc cela devrait le faire.    

Je suis très confiant sur notre succès à tous.                                                                                       

"comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j'avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé. Je refusai d'abord et, je ne sais pourquoi, je me ravisai. Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblaient avoir été moulés dans la valve rainurée d'une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d'un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j'avais laissé s'amollir un morceau de madeleine. Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m'avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m'avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu'opère l'amour, en me remplissant d'une essence précieuse : ou plutôt cette essence n'était pas en moi, elle était moi."  Marcel Proust       


   





Publié par Georges Viana, 15/09/2014


Plus de 9.000€ en trois jours

Vous êtes tous formidables.  Vos contributions ont dépassé plus de 9.000€ sur 3 jours, et plus de 200 contributeurs.  Vos messages sont très touchants. Par exemple, j'ai eu au téléphone une dame de 86 ans, Henriette Vaugeois, qui me racontait que depuis toute petite elle dégustait des biscuits Jeannette. A sa naissance, la Biscuiterie était déjà une entreprise de 78 ans. J'ai promis à cette dame que Jeannette sera encore là lorsqu'elle fêtera ses 100 ans, et à cette occasion, nous lui offrirons nos plus belles madeleines. 7 générations d'enfants ont grandi avec Jeannette, alors non, on ne va pas baisser les bras.  Cette promesse, je vais la tenir grâce à vous, mais aussi grâce à des entreprises qui nous soutiennent comme la société ASEO (www.aseo.fr) qui a été, aujourd'hui, notre premier contributeur "Entreprise".   Bravo à vous tous, soyons confiant en notre succès.  Georges Viana      PS: finalement, pourquoi limiter à 200 les invitations VIP à la soirée inaugurale de la nouvelle usine ? Aucune raison, donc, nous serons peut-être un peu plus serrés, mais ce sont tous les contributeurs qui seront invités à la grande soirée inaugurale.


Publié par Georges Viana, 12/09/2014


Un très bon départ

1.377 euros collectés le premier jour.  Plus de 40 contributeurs et de nombreux messages de soutien qui font chaud au coeur. Bravo.

Ce très bon départ de campagne démontre que le combat des Jeannettes n'est pas vain. Il démontre que ce projet n'est pas le mien, mais celui de beaucoup de gens qui croient en ce projet et en l'avenir de Jeannette.

Il faut donc, plus que jamais, continuer, et être de plus en plus nombreux à supporter le projet. Relayez-le auprès de vos amis, de vos voisins, de vos collègues de travail et de vos équipiers sportifs, car c'est tous ensemble que nous réussirons à montrer qu'il existe une alternative à la destruction d'emplois.

Merci

Georges Viana


Publié par Georges Viana, 10/09/2014


Merci au premiers contributeurs

Un grand merci aux premiers contributeurs. Je peux vous garantir que lorsque nous aurons notre ligne de production, nous vous ferons déguster les meilleures madeleines du monde : les Jeannettes.
Les 200 premiers contributeurs seront invités en VIP à la soirée inaugurale de l'usine...
Publié par Georges Viana, 09/09/2014

 

Contributeurs

 
Hugo oliveira 192 jours

Contrepartie choisie
  • Dégustation à domicile
10€
Soutenir ce projet

Michel 192 jours

Contrepartie choisie
  • Gourmandise Totale
50€
Soutenir ce projet

Papiji 193 jours

Contrepartie choisie
  • Bienvenue au Club
  • MERCI
  • Gourmandise Parfumée
26€
Soutenir ce projet

Titi 193 jours

Contrepartie choisie
  • Gourmandise Totale
50€
Soutenir ce projet

Cldama87 194 jours

Contrepartie choisie
  • Gourmandise
20€
Soutenir ce projet

Commentaires

Contact




JEANNETTE : Projet de relance de la Biscuiterie
Caen 14000


204 %
101 987€
Sur 50 000€
2 098
Contributeurs
Terminé
Fin : 18/11/2014
1€

Bienvenue au Club

Bienvenue au Club Jeannette, à vie.

5€

MERCI

La bienvenue au Club Jeannette et un grand MERCI à votre nom sur notre page Facebook et sur notre futur site web.

10€

Dégustation à domicile

Vous recevrez à domicile (en France uniquement) une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Tradition".

10€

Dégustation sur place

Nous vous inviterons à venir déguster notre gamme de madeleines traditionnelles, soit dans notre futur magasin, soit dans notre futur site de production.

15€

Goûter de mon enfance

Vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 12 madeleines coquilles "La Jeannette Chocolat Noisette".

20€

Gourmandise

Vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Tradition" et une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Bio".

20€

Gourmandise Parfumée

Vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Chocolat Noisette" et une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette à la Vanille de Madagascar".

20€

Gourmandise Café

Vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 12 mini-madeleines "La Jeannette au Calvados" et une belle boîte contenant 12 mini-madeleines "La Jeannette Expresso".

25€

Apéro

Vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 12 mini-madeleines "La Jeannette mise en bouche au Pont l'Evêque et piment d'Espelette" et une belle boîte contenant 12 mini-madeleines "La Jeannette mise en bouche au foie-gras".

50€

Gourmandise Totale

Recevez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, la Totale, une boîte king size avec 48 madeleines de toutes les spécialités : "La Jeannette Tradition", "La Jeannette Bio", "La Jeannette Chocolat Noisette, "La Jeannette au Beurre d'Isigny AOP", "La Jeannette à la Vanille de Madagascar" et "La Jeannette Expresso".

100€

Abonnement Dégustation

Tous les mois pendant un an, vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Tradition". En plus et en cadeau, le pack Apéro avec 12 mini madeleines "La Jeannette mise en bouche au Pont l'Evêque et piment d'Espelette"

150€

Abonnement Enfance

Tous les mois pendant 1 an, recevez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte de 12 madeleines "La Jeannette Chocolat Noisette". En cadeau, 24 madeleines "Apéro".

200€

Abonnement Gourmandise

Tous les mois pendant un an, vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Tradition" et une belle boîte contenant 6 madeleines coquilles "La Jeannette Bio". En plus et en cadeau, le pack Apéro avec 12 mini madeleines "La Jeannette mise en bouche au Pont l'Evêque et piment d'Espelette" et "La Jeannette mise en bouche au foie-gras".

500€

Abonnement à toute la gamme

Tous les mois pendant un an, vous recevrez à domicile (en France uniquement), ou à retirer sur place, une boîte de chacune de nos références, y compris les références spéciales des Chefs Madeleiniers.

1000€

Madeleines de Bikers

Les Bikers aiment les madeleines, et surtout les Jeannettes ! En plus de votre "abonnement gourmandise", passez une journée inoubliable en leur compagnie avec balade en motos Harley-Davidson et déjeuner gastronomique.

1000€

Gourmandise Entreprise

Cadeau corporate pour vos clients ou amis : recevez 60 paniers "Gourmandise" avec étiquettes personnalisées au nom et logo de votre entreprise.

1000€

Gourmandise Parfumée Entreprise

Cadeau corporate pour vos clients ou amis : nous vous proposons 60 paniers "Gourmandise Parfumée" avec étiquettes personnalisées au nom et logo de votre entreprise.

1250€

Apéro Entreprise

Cadeau Corporate : offrez 60 paniers "Apéro" avec étiquettes personnalisées au nom et logo de votre entreprise comprenant les meilleurs spécialités de madeleines de la Biscuiterie.

2500€

Gourmandise Totale Entreprise

Pour un cadeau corporate exceptionnel, offrez 60 paniers "Gourmandise Totale" avec étiquettes personnalisées au nom et logo de votre entreprise.

5000€

Chef Madeleinier

Une plaque à votre nom à l'usine et une recette de madeleines à votre nom. Cette recette sera élaborée en fonction de vos gouts (sucrée, salée, et pourquoi pas les deux, mais aussi parfumée ou non avec vos ingrédients préférés), lors d'une journée inoubliable à passer au sein de la nouvelle usine avec nos Maîtres-Madeleiniers. Elle sera intégrée à nos recettes de référence et commercialisée dans nos magasins.