Ferme Oerigines

Développement de la Ferme Oerigines

Saint-Brevin-les-Pins, 44250  
Faire pousser une graine de diversité dans le terreau local !
39
Contributeurs
3 150€
Sur 9 500€
J-5
Fin : 21/08/2017




Cerfrance Loire Atlantique

Cerfrance accompagne et soutient ce projet.


Merci à Anne et ses "stagiaires images".
Merci à Guimbal pour "Plénitude".

L' Oeuf ou la Poule ?

La Ferme Oerigines a fait ses premiers pas avec Karine en avril 2005, en Agriculture Biologique.
Tout a commencé avec la mise en place de poulaillers mobiles à l'ombre de chênes cinquantenaires.
Ici, l'oeuf est à l'origine de la ferme !

Compostage de litière de poules, parcelles entourées de haies naturelles, une biodiversité exceptionnelle, des sols sains et vivants : le maraîchage s'est peu à peu imposé. 
Il a pris corps avec l'arrivée d'Emilie en 2011.

Karine, Emilie et le haricot magique !

Deux énergies, deux intellects, deux grains de folie et UN lieu.

L' atelier "Oeuf" se stabilise à 250 poules, et l'atelier "Maraîchage" se développe peu à peu en investissant de nouvelles parcelles.
A mesure que nous implantons, nous connaissons plus intimement les 6 Ha qui nous entourent : les couloirs de vent, les natures des sols, la circulation de l'eau,... Les sols profonds nous permettent des résultats satisfaisants sans irrigation dans les premiers temps, les variétés sensibles poussent à l'abri des haies.
A l'image de la biodiversité du lieu, la diversité du végétal s'invite sur l'étal : tomates, poivrons, aubergines, choux, courges (...) déclinés dans différentes variétés comme autant de couleur, de goûts et de manières de les cuisiner.


Nos racines et nos ailes

La commune de Saint Brevin présente une double composante, une population qui s'enrichit de nouveaux arrivants chaque année et une fréquentation estivale. La situation péri-urbaine de la Ferme Œrigines fait du "Marché à la Ferme" un rendez-vous de la découverte.

En 2014, sous l'impulsion d'amis et de clients, nous créons l'Amap de Saint Brevin. Elle grandit dans la convivialité, nous permet alors de financer 2 nouveaux tunnels maraîchers, d'aménager 2 petites serres chaudes pour y produire l'ensemble de nos plants.

Pour vendre nos produits en direct, nos déplacements n'excèdent pas 20 km :
- les oeufs sont livrés en Amap ;
- tous nos produits sont vendus au Marché à la Ferme chaque vendredi soir et le samedi matin à Pornic (La Birochère) ;
- La fréquence de nos marchés double en été : 2 chaque samedi matin à Pornic ( La Birochère et La Fontaine aux Bretons) et 2 en soirée sur le site de la Ferme (le mardi et le vendredi).

De la graine à l' assiette

Lorsque l'on aime cuisiner, la recherche de saveurs influence chaque étape de notre travail. Depuis les choix des semences jusqu'à la gamme de produits transformés qui nous permet de valoriser les excédents d'aromates, de légumes et les petites quantités de fruits que nous donne notre jeune verger ainsi que nos haies sauvages (mellifères et fruitières).

Sont proposés sur l'étal : œufs, légumes, huiles aromatisées, confitures !

Les recettes évoluent avec l'abondance des saisons. Chaque année est différente. 
Moins de coings en 2016, plus de pommes/mûres au thym citron, la "vitaminée" pour valoriser la purée d'églantier, une gelée de septembre, une confiture d'hiver,... 
La créativité l'emporte sur la quantité...un autre rendez-vous des saveurs !

Avancement du projet : Croissance verte

Nos installations en place suffisent à peine à satisfaire nos circuits actuels. La demande va croissante. Notre expérience et l'ensemble de nos surfaces nous permettent d'envisager un développement du projet global pour 5 équivalents temps pleins à moyen terme
Mais l'autofinancement a ses limites !

Nous n'utilisons pour l'instant qu'un tiers des 6 hectares et toutes les parcelles ne sont pas irriguées.
Des aménagements sont nécessaires pour permettre à notre production de légumes un véritable bond en avant : création d'un point de retenue des eaux pluviales pour l'irrigation, défrichage des parcelles destinées à la mise en culture, montage de nouveaux tunnels froids,...


En Tandem !

Ces 5 dernières années nous ont permis de mettre en évidence notre complémentarité :

- Karine, responsable d'exploitation depuis 2005, sur la conduite d'élevage et la production végétale (choix des variétés, plants), mise en place et suivi de cultures, la conduite du verger.

- Emilie, conjointe collaboratrice, BAC+3 en Agronomie, sur les pratiques d'agroforesterie, la gestion des sols (préparation, entretien), les constructions et la mécanique, l'administratif....les confitures!

Ensemble, nous élaborons les plans d'assolement et de rotation, les dessins d'aménagements et des constructions nouvelles.

Le développement du projet nous permettra d'envisager pour fin 2017 le passage de la Ferme Oerigines en société, avec l'installation agricole d'Emilie au titre d'associée.

Oerigines et autour

La première ouverture sur l'extérieur de la Ferme Œrigines fut la création du "Marché à la ferme" en 2007. L'implantation locale se réalise peu à peu, les marchés extérieurs se développent en même temps que le maraîchage se structure. Tout est dans l'esprit de faire découvrir des variétés, d'échanger des recettes autour des légumes, des conseils de culture pour les plants potagers.

L' Amap de Saint Brevin, créée en 2014, portée par nos amis et nos clients, nous a permis de développer la première tranche de l'atelier Maraîchage, premier financement de l’Économie Solidaire.
Elle grandit doucement dans la convivialité et la créativité qui débouche sur davantage de diversité dans les paniers.

Sur demandes locales et selon nos disponibilités, il nous arrive d'accueillir des évènements, des projets pédagogiques comme pour la création du 1er verger en 2014, des visites thématiques sur le biotope, le circuit de l'eau, l'agroforesterie,...

La situation péri-urbaine de la Ferme facilite les échanges. Il nous appartient de les consolider en participant le plus possible à des évènements locaux, en apportant nos connaissances en Commission Environnement municipale, en accueillant des stagiaires et des wwoofers pour transmettre nos pratiques.

Dans  notre manière d'envisager notre travail, nous nous donnons le temps de l'observation et le droit à l'expérimentation. L' avantage de travailler sur un espace en lui conservant sa personnalité est qu'il reste une zone de Biodiversité d'une richesse incroyable. A mesure que nos connaissances du Biotope s'affinent, il nous tient à cœur de les partager avec nos visiteurs, de transmettre...



Objectif de la collecte

Depuis que nous avons commencé à développer l'atelier "Maraîchage", en lien au sol avec l'élevage des poules pondeuses, nous n'avons pas ménagé nos efforts pour faire avec peu...
Et nous avons appris beaucoup sur notre biotope en utilisant ses reliefs, ses courbes, ses propriétés.

Nous savons qu'en y travaillant avec respect, il  a encore beaucoup à nous offrir.

La création de l'Amap en 2014 a représenté notre 1er pas vers l'économie sociale et solidaire. Mais l'autofinancement a ses limites et nous avons plusieurs étapes conséquentes à franchir pour que la Ferme Œrigines puisse faire vivre plusieurs acteurs et nourrir encore plus de familles.

Faire appel à un financement participatif, c'est aussi pour nous une autre manière de partager notre lieu, de faire apprécier ce qu'on y produit.
C'est aussi, quelque part, transmettre nos compétences en partageant un peu de notre quotidien.

Les différents paliers

1er palier : 9 500 €

* Irrigation : 7 000 €.
Recreuser les 2 points d'eau de surface, l'un de 3 000 m3, pour assurer une réserve suffisante au plein centre de la Ferme. Ces retenues collecteront les eaux pluviales à la période des pluies et permettront l'irrigation des parcelles hautes.
Les cultures les plus gourmandes en eau sont actuellement regroupées dans la même zone. En créant d'autres parcelles irriguées, la rotation des cultures est facilitée et les légumes 'racines' pourront profiter des sols profonds de la parcelle haute.
L'installation existante permettra le maintien du niveau d'eau de surface et la déferisation naturelle de l'eau de forage par oxygénation naturelle. Nous travaillerons ainsi à partir d'une eau réchauffée en été.


* Défrichage : 2 500 €
Un défrichage en conservant les haies existantes autour des parcelles, qui seront ensuite préparées pour entrer dans le plan d'assolement dans 2 ans (la première année servant à nourrir et à rééquilibrer le sol).


2ème palier : 20 500 €

* Deux tunnels : 8 000 €.

L'implantation de 2 nouveaux tunnels maraîchers nous permettra de consolider la jonction de saison (passage des légumes d'hiver à ceux de printemps), de proposer plus de légumes frais même en hiver. Soit au total, d'accroître de 25% les productions estivales actuelles : plus de variétés en plus grande quantité.


* Aménagement de la cour : 3 000 €.
Si nous commençons à voir les résultats du travail du fleurissement des massifs, il nous reste à régler le problème de l'eau et de la boue sur le parking l'hiver.
Même si aucun parent ne doute que jouer dans les flaques reste irrésistible aux enfants, nous aimerions cesser d'imposer le port des bottes en caoutchouc pour tous pour venir au marché.
Diriger l'eau, marquer les emplacements, poser un revêtement dans la cour, devrait contribuer à maintenir la fréquentation en hiver...au sec !

Irrigation et nouvelles implantations permettront d'augmenter les rendements sur les parcelles non irriguées, d'utiliser la circulation naturelle de l'eau sur l'ensemble de la Ferme en la restituant au sol aux périodes où ils en ont le plus besoin.
Nous travaillons en micro-aspersion : projection de fines gouttelettes à 60 cm du sol dans l'objectif de maintenir les échanges capillaires naturels de l'eau dans nos sols. Maintenir l'humidité plutôt que de "noyer" nos légumes est, pour nous, associé à une recherche de goût et de santé des plantes.
Toutefois, l'accroissement de production consécutifs à ces aménagements permettra dès la première année l'emploi de 2 saisonniers, voire la création d'un mi-temps sur la Ferme.

3ème palier : 31 500 €

* Broyeur de végétaux : 3 000 €.

Notre travail d'agroforesterie dans l'entretien des haies et des arbres nous permet de disposer d'un volume important de déchets végétaux. Le broyeur nous permet deux types de valorisation : 
- un mulch (broyat de couverture) à disposition pour les massifs et les espaces traités en permaculture (côtés de tunnel, verger...)
- un compostage long avec un ajout de crottin d'âne pour obtenir un substrat riche et ligneux à destination du rempotage de plants, de la plantation des arbres.

* Aménagement Bâtiment existant : 8 000 €.
Si le hangar actuel a été pensé de manière fonctionnelle, il est encore possible d'y aménager des espaces et des espaces dédiés à la circulation pour optimiser notre travail.
Les cloisons modulaires de l'ossature bois permettent facilement de faire évoluer les volumes :
- Le laboratoire Confitures est à finaliser : installation de faïences, équipement 3 feux, mise en place d'une zone de stockage. Pour l'isoler des autres locaux et lui conserver sa "marche en avant", il faut séparer l'accès au logement de fonction et créer une entrée par l'intérieur du hangar.
- En fermant l'étage, et en déplaçant l'escalier, un nouvel espace Bureau est créé.
- Deux cloisons, porte et douche pour le local "Salariés" sont à prévoir.

4ème palier : 53 500 €

* Implantation d'un 2ème verger : 4 000 €.
Nous avons implanté notre 1er verger en 2014. Il a fait l'objet d'un projet pédagogique avec une classe de maternelle grande section : vie du sol, compost, bouturage, plantations, insectes auxiliaires et pollinisateurs...rien n'avait été oublié.
Nous avons maintenant le recul nécessaire pour implanter le 2ème verger avec les variétés qui nous ont donné satisfaction et bien sûr, en essayer d'autres. Les floraisons 2017 nous laissent espérer que notre 1er année de vraie récolte sera au rendez-vous.
La parcelle à implanter est entourée de haies, à la façon d'un jardin de curé, elle bénéficie donc d'un micro-climat. Des essences plus sensibles sont ainsi envisageables.

* Appentis de stockage : 18 000 €.
En prenant appui  sur le bâtiment existant, deux "fruitiers de stockage" (local très isolé thermiquement destiné à la seule conservation des fruits, qui n'est pas un lieu de passage). Ils sont rapidement réalisables. Nous ne souhaitons pas de chambre froide afin de ne pas dénaturer le goût des légumes et des fruits.


5ème palier : 89 500 €

* Jardins d'hiver : 32 000 €.

C'est avec l'implantation de ces deux nouveaux bitunnels que se rencontrent les deux ateliers : les poules pondeuses et le maraîchage.
Chaque année, les directives de prévention "Grippe aviaire" contraignent les éleveurs de volailles à de plus en plus de confinement. Même si l'enfermement va à l'encontre du Cahier des charges Bio, la priorité est donnée par tous aux obligations sanitaires.

En offrant à nos poules un espace couvert accessible de novembre à mai, où elles peuvent courir, gratter, profiter des résidus de récoltes, nous pouvons leur offrir le luxe d'un "jardin d'hiver" accessible à elles seules par un sas couvert.
Après la levée du confinement, elles retrouveront leurs parcours arborés où l'herbe aura repoussé.

Quant à nous, nous pourrons investir les bitunnels grattés et 'encacatés' l'hiver pour y implanter des cultures gourmandes en chaleur pour des récoltes de Juillet à Novembre : encore plus de tomates, des melons, des pastèques, des haricots à rames, les premières salades d'abri...
Novembre revenu, les poules profiteront des résidus de récoltes et ainsi de suite.

Tout en créant une autre relation étroite entre l'animal et le végétal, ce palier répond encore une fois à une possibilité d'accroissement de la production maraîchère, tout en apportant un confort non négligeable à nos animaux.

* Mini-motteuse : 4 000 €.

L'achat d'une mini-motteuse pour augmenter le nombre de plants produits sur place sur des supports de meilleure qualité, dans de bonnes conditions.



6ème palier : 140 500 €

* Nouveau bâtiment de stockage : 45 000 €.

A la création de la Ferme, Karine a prévu le hangar actuel à usages multiples de 240 m².
Dans le souci de grouper les espaces et ne pas miter le lieu de plusieurs abris et appentis, il comprend les locaux de stockage devenus trop petits : l'un pour les œufs, les deux autres pour les 
légumes frais ou les légumes de conservation ; mais aussi les caisses d'aliments bio pour les poules qui servent d'étal de marché et laissent la place pour garer 3 véhicules.
Il accueille également le logement de fonction et sert d'atelier....Il faut pousser les murs !
Le second bâtiment, plus léger, sera donc dédié au stockage des machines et du matériel, à l'espace 'Atelier', au rangement du tracteur et d'un espace tampon pour les plants en zone froide.

* Construction de serre chaude : 8 000 €.

Luxe, place et quantité !

Nous produisons tous nos plants, un peu d'astuces et d'imagination ont suffi à Emilie pour transformer le mobilhome des premières heures de la ferme en notre petite serre de plants chauffée.
Chacune des 3 dernières années a vu s'agrandir le terrain d'expérimentation de Karine en hiver. Nous disposons actuellement d'une grande serre chauffable de 25m², dont un espace plus petit et isolé de l'autre pour le démarrage des aubergines en tout début d'année.

L'espace se remplit vite et nous répartissons entre la serre et le petit tunnel de plants.
Dans le même temps, nous avons accumulé une collection d'ouvertures de toutes tailles qui nous permettront de réaliser une serre adossée au hangar de dimension acceptable, de plein pied, dans laquelle la circulation sera plus aisée.

Ainsi les plants seront selon la météo :
- démarrés dans un petit espace en Janvier/Février
- répartis dans la serre en Février/Mars
- endurcis en tunnel froid en Mars
- endurcis et ralentis sous appentis du nouveau bâtiment de stockage dès mi-Avril.

Pour ce faire, nous utilisons pour le moment le hangar principal et nous devons user de malice pour serpenter dans toute cette verdure !


7ème palier : 200 000 €

Voir plus loin !

Il est permis autant qu'évident de rêver à un maximum de cohérence sur la Ferme Œrigines.

Les surfaces de toiture sont à même d'accueillir des panneaux solaires et photovoltaïques.
Le vent constant rend évident le recours à une éolienne de pompage.
Les eaux de pluie des vastes surfaces de toiture peuvent être récupérées pour l'irrigation du premier verger.

Il nous semble plus que réaliste de tenter de maîtriser les 4 éléments...en toute modestie !



Visites commentées de la Ferme Oerigines


Publié par Ferme Oerigines, 07/08/2017


Merci à notre correspondant local Ouest France pour ce pertinent article... A suivre !


Publié par Ferme Oerigines, 10/07/2017


Dialogue avec nos jardinières

La saison démarre sur les chapeaux de roues. Nous partageons déjà notre temps entre des récoltes abondantes et des mises en place urgentes alors nous avons été moins disponibles pour correspondre sur la toile ces 15 derniers jours.

Ces beaux résultats d'avant saison nous ont permis de répondre favorablement à la demande de repas local de la cantine scolaire centrale de Saint Brevin. Le vendredi 16 juin, les enfants des écoles publiques ont profité de nos pommes de terre nouvelles et de énormes batavias. C'est là que l'on mesure quand année aussi sèche, un seul arrosage des pommes de terre aurait permis dans proposer plus et de ne pas en priver nos marchés ce jour là !

Il est évident que si le développement de la Ferme nous permet d'augmenter nos rendements, nous pourrons répondre plus souvent ou plus régulièrement à ce genre de demandes. ET CELA NOUS TIENT À COEUR !

Publié par Ferme Oerigines, 26/06/2017


Les petits ruisseaux font de grandes rivières !

Mille mercis à Marc et Bernadette, Molly, Anne, Thibaud et Lisa, Gerie, Isa et Pierrot, Marie-Christine, Marraine, Emma70, Thierry et Sophie, Elisabeth, Chipie, Pascal, Hermosa Mariposa, Pauline et Lezin h. Vous ouvrez la voie !

Et merci à tous ceux qui sont font émissaires de notre projet en le diffusant au plus de contacts possibles; comme autant de petites gouttes d'eau du bec du colibri.


Publié par Ferme Oerigines, 26/06/2017

 

Contributeurs

 
Ferme oerigines 18 heures

Contrepartie choisie
  • Faites des crêpes !
25€
Soutenir ce projet

Martaetmarc 4 jours

Contrepartie choisie
  • Panier garnis
100€
Soutenir ce projet

Annabelle 9 jours

Contrepartie choisie
  • Faites des crêpes !
25€
Soutenir ce projet

Yann 10 jours

Contrepartie choisie
  • L'heure du Thé...
65€
Soutenir ce projet

Domi 14 jours

Contrepartie choisie
  • Panier garnis
100€
Soutenir ce projet

Commentaires

Contact




Développement de la Ferme Oerigines
Saint-Brevin-les-Pins 44250


33 %
3 150€
Sur 9 500€
39
Contributeurs
J-5
Fin : 21/08/2017
Soutenir
5€

L'oeuf de l'origine !

Merci sur le tableau des contributeurs

+ 1 oeuf à venir chercher à la ferme.

L' oeuf de l'origine!

Choisir cette contrepartie
5 €
10€

L'omelette ?

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ 10 oeufs.

Choisir cette contrepartie
10 €
25€

Faites des crêpes !

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom gravé sur le mobilier d'aménagement du parking

+ 10 oeufs, 1 confiture.

Choisir cette contrepartie
25 €
50€

Cocotte !

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

+ Adopter une poule :

vous recevrez des nouvelles de votre poule. Vous pourrez venir la chercher en juillet 2018 (150), juillet 2019 (150).

Choisir cette contrepartie
50 €
65€

L'heure du Thé...

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

+ 3 confitures, 1 huile aromatisée.

A envoyer.

Choisir cette contrepartie
65 €
100€

Panier garnis

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom Parking

+ Un assortiment de 6 confitures, 1 huile aromatisée

+ un très gros panier de légumes de saison.

Choisir cette contrepartie
100 €
200€

Plein le panier !

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le parking

+ Un assortiment de 8 confitures, 2 huiles aromatisées

+ Un très gros panier de légumes de conservation.

De mi-août à fin octobre,

20 par automne ; sur 2018, 2019 et 2020.

Choisir cette contrepartie
200 €
300€

Panier d'Abondance

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

+ Un assortiment de 10 confitures, 3 huiles aromatisées

Un "monstrueux" panier de légumes de conservation.

De mi août à fin octobre,

20 par automne ; sur 2018, 2019 et 2020.

Choisir cette contrepartie
300 €
400€

Corne d'Abondance

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

+ Notre gamme de confitures et d'huiles aromatisées

+ Le plein de légumes de conservation pour votre garde manger d'hiver !

De mi août à fin octobre,

20 par automne ; sur 2018, 2019 et 2020.

Choisir cette contrepartie
400 €
500€

Tout se fabrique, tout se crée, tout se transforme

Automne 2018.

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking.

+1 journée dans la confiture avec Emilie.

Vous repartez avec 10 pots de la gamme.

Printemps 2018.

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking.

1 journée dans la serre de plants avec Karine.

Vous venez avec votre plan de jardin et vous repartez avec les plants.

Choisir cette contrepartie
500 €
1000€

Plonger dans les 5 sens

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

2 jours en immersion sur la ferme : initiation à nos techniques, vie à notre rythme.

Hébergement en caravane, vous repartez avec légumes, oeufs et confitures.

Choisir cette contrepartie
1000 €
5000€

Aux petits oignons

Merci

+ L' oeuf de l'origine

+ Nom sur le Parking

Votre évènement sur la ferme (80 pers maxi).

A partir de septembre 2020, nous nous chargeons de l'organisation du repas avec les produits des producteurs locaux.

(Pas de possibilité de logement, sauf tentes et Camping-cars autonomes).

Choisir cette contrepartie
5000 €